ADHEREZ AUX TCA-QUÉBEC 

Responsables du recrutement         


Se syndiquer en 2012 : pourquoi pas?

Saviez-vous que plus de 40% des salariés québécois sont syndiqués.  Alors, pourquoi pas vous?

Syndiqué ou non, qu’est-ce que ça change?

C’est la différence entre se défendre seul ou le faire collectivement. C’est faire reconnaître des droits plutôt que des privilèges. C’est le moyen de s’opposer aux passe-droits, au favoritisme, à la discrimination.  

Qu’est-ce qu’un syndicat?

C’est un regroupement d’hommes et de femmes qui décident de se donner un outil de représentation et de négociation avec leur employeur. Au lieu de quémander un par un des conditions de travail, ils le font ensemble, comme la loi le leur permet.

Qui peut se syndiquer?

Tout salarié a droit de se syndiquer. Seuls les cadres qui ont un pouvoir d’embauche et de congédiement n’ont pas accès à la syndicalisation.

Combien de salariés faut-il pour pouvoir se syndiquer?

Le droit à la syndicalisation n’est pas restreint. Qu’on soit dix ou cent, on peut se syndiquer.

La seule règle : pour qu’un syndicat soit accrédité, il doit recueillir l’adhésion d’une majorité absolue (50%+1) d’un groupe de salariés.

Évidemment plus nous serons nombreux, meilleur sera notre pouvoir de négociation.


Si le « boss » veut pas?

Ce sont les salariés qui décident de se syndiquer. Le patron n’a pas le choix.  Il doit accepter la formation d’un syndicat.

De plus, la loi, qui nous reconnaît le droit de nous syndiquer, oblige aussi l’employeur à négocier avec le syndicat que vous aurez choisi.

Il lui est aussi interdit d’exercer de représailles à l’encontre des salariés qui exercent leur droit de se syndiquer.


Qu’est-ce qu’on peut négocier?

On négocie une convention collective, qui décrit l’ensemble des conditions de travail :

  •  votre salaire (primes, heures supplémentaires, etc.)
  •  vos horaires de travail
  •  vos jours de congés et vacances, 
  •  votre sécurité d’emploi,
  •  votre ancienneté
  •  vos avantages sociaux (assurances, congés de maladie, fonds de pension,etc
  •  vos recours si la convention n’est pas respectée.



Pourquoi adhérer aux TCA-Québec?

Il existe de nombreux syndicats au Québec. Parmi ceux-ci, le syndicat des TCA-Québec  se démarque par sa force et son efficacité : un syndicat différent, progressiste, dynamique et démocratique


Les TCA en bref

Les Travailleurs canadiens de l’automobile, c’est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada :

   .  plus de 200,000 membres, dont quelque 20,000 au Québec

   .  une présence forte dans des secteurs aussi variés que 

  • l’automobile, 
  • les camions,
  • les autobus,
  • l’aérospatiale, 
  • l’hôtellerie,
  • la santé et services sociaux
  • l’aluminium, 
  • les mines, 
  • la fabrication de pièces  
  • les transports routier, 
  • les transports aérien et ferroviaire

  . un syndicat affilié à la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) et au  Congrès du travail du Canada (CTC). Il est aussi membre actif de grandes organisations internationales comme la Fédération internationale des ouvriers en métallurgie (FIOM), la Fédération internationale des transports et l’Union internationale des travailleurs de l’alimentation.

  .  une gamme complète de ressources et de services à votre disposition. Services disponibles.


Une adhésion aux TCA-Québec, ça coûte combien?


On croit souvent que c’est coûteux d’être syndiqué. Chez les TCA, vous en avez pour votre argent. Voici comment :
  • La cotisation syndicale est équivalente à 2 heures et 20 minutes par mois.
  •  Coût réel  de votre cotisation:
    La cotisation de deux heures et vingt du salaire régulier est déductible d'impôt.
  • L’amélioration de votre salaire et de vos conditions de travail sera bien supérieure à la cotisation que vous devrez payer
  • Une partie importante de votre cotisation restera dans votre section locale et sera administré par les collègues que vous élirez en assemblée générale

Répartition de la cotisation syndicale chez les TCA (graphique)




Comment faire pour se syndiquer?

Pour beaucoup de travailleurs et travailleuses, se syndiquer paraît dangereux ou risqué. Pour d’autres c’est trop compliqué. A qui s’adresser? Par où commencer?
 
Comme on l’a dit, la syndicalisation est un droit reconnu par la loi. Cette dernière vous protège pendant tout   le processus.  Toutefois, vous devrez recourir aux services de professionnels pour vous aider dans ce domaine.

L’important c’est de frapper à la bonne porte et c’est exactement ce que vous avez fait en vous renseignant auprès de nous.

"Six étapes pour devenir membres des TCA".


François Beaudoin
 
Bureau de Montréal
565, boul. Crémazie Est
Bureau 10 100
Montréal, (Québec)
H2M 2W1
Tél.: 514-389-9223, poste 2556 ou
1-800-361-0483
Courriel: 
Francois.Beaudoin@tca.qc.ca
Dany Pilote
 
5000, bl. des Gradins
Bureau 110
Québec (QC) G2J 1N3
Tél.:  418-622-5261
ou 1-800-561-5261
Téléc.: 418-622-1183
Courriel: 
Dany.Pilote@tca.qc.ca
  
Denis Lepage
 
Directeur régional
2679, boul du Royaume,
Bureau 120
Jonquière, (QC) G7S 5T1
Tél.: (418) 548-7075, poste 27
ou 1-800-268-4808
Téléc.: (418) 548-7992
Courriel:
  tca7@tca.qc.ca
ou
denis.lepage@tca.qc.ca 
Cliquez sur les secteurs pour obtenir les
profils sectoriels de nos membres.

Youtube Fils RSS publications Twitter Facebook
 

Design et réalisation site Web
Inter-actif Communications