QUI SOMMES NOUS ?
 
KEN LEWENZA, président national des TCA
PETER KENNEDY, secrétaire-trésorier national des TCA
SYLVAIN MARTIN, directeur québécois des TCA

MARCEL RONDEAU, président du Conseil québécois des TCA


KEN LEWENZA, président national des TCA


 Ken Lewenza est le premier leader d’une section locale à être élu Président national des TCA dans l’histoire du syndicat.  Il a été proclamé président lors d’un congrès spécial tenu le 6 septembre 2008.

Ken est un leader et activiste de la base syndicale, qui a mis l’emphase sur le service de proximité au sein du mouvement syndical et la communauté en général, au cours de son mandat comme président de la section locale 444 des TCA et comme président du conseil des TCA.

Ken est né et a grandi à Windsor, Ontario, et est membre de la section locale 444 des TCA depuis qu’il a commencé à travailler à Chrysler Canada, en 1972, à l’âge de 18 ans.  En 1978, Ken a été élu délégué syndical de la division des châssis où son profond désir d’améliorer la qualité de vie des travailleurs s’est manifesté. 

Ken a occupé les postes de membres de comité, de président et de vice-président, avant d’assumer le rôle de Président de la section locale 444 en 1994. 

Ken a été président du comité de négociation principale de Chrysler pour les TCA au cours des cinq dernières rondes de négociation avec les trois Grands de l’automobile.  Il a été aussi membre du comité exécutif national des TCA et président du conseil des TCA au cours des 10 dernières  années. 
 
Ken a été un délégué actif au Conseil du travail de Windsor et district et un leader communautaire dans Windsor-Essex.  Ken s’est impliqué dans plusieurs organismes communautaires, y compris le Motor City Credit Union, Guardian Board de Windsor, le Community Development Group, commandité par les travailleurs, le Conseil de l’Hôpital Hôtel Dieu, le AIDS Committee de Windsor et Centraide du conté de Windsor-Essex.

En 2002, en témoignage de son travail ardu et de son dévouement, Ken a reçu le Charles E. Brooks Labour Community Award, une initiative conjointe de Centraide et du Conseil du travail de Windsor et district. 


PETER KENNEDY, secrétaire-trésorier national des TCA



Peter Kennedy a été élu secrétaire-trésorier national lors de notre 9e Congrès statutaire le 20 août 2009.

Peter a débuté sa carrière dans le mouvement syndical après avoir commencé à travailler chez 3M Canada à London, en Ontario, en 1972, où il était membre de la section locale 27 des TCA. Dans les années 1970 et jusqu’au début des années 1980, Peter a été élu à divers postes dans l’usine et à l’exécutif de la section locale.

Pendant cette période, il s’est aussi impliqué dans la communauté de London à titre de membre du conseil de l’organisme Centraide et membre fondateur du London Unemployed Help Centre (Centre d’aide aux sans-emplois de London). Peter a aussi dirigé et organisé des campagnes pour des candidats du NPD au provincial et au fédéral en Ontario et en Nouvelle-Écosse.

En 1989, il a été nommé directeur du service d’éducation du syndicat. Trois ans plus tard, il a été nommé adjoint au secrétaire-trésorier national, Jim O'Neil, en 1992. Dans le cadre de ses fonctions d’adjoint au secrétaire-trésorier national, Peter était responsable des opérations et de l’administration quotidiennes du syndicat, des programmes aux retraités et retraitées ainsi que des relations avec le personnel. Il a aussi supervisé les négociations avec General Motors et CAMI (la coentreprise GM-Suzuki à Ingersoll, en Ontario) ainsi que dans le secteur de l’aérospatiale et les secteurs de l’électricité et de l’électronique.

Peter a aussi siégé au conseil d’administration de plusieurs organisations communautaires comme Art for AIDS (Art pour le sida) où il occupe le poste de vice-président, Kids for Kids (Les enfants pour les enfants) et le Conseil canadien de l’entretien des aéronefs (CCEA). Il a aussi siégé à titre de coprésident syndical du Ontario Aerospace Council (Conseil de l’aérospatiale de l’Ontario).



 

SYLVAIN MARTIN, directeur québécois des TCA


Sylvain Martin vient de l’unité de Parco-Hesse de la section locale 777 des TCA et il est membre des TCA-Québec depuis 1987.
 
Il a été élu membre du comité de négociation de Parco-Hesse en 1989 et ensuite à sa présidence en 1991.
 
De 1991 à 2005, il s’est de plus en plus impliqué dans sa section locale. Il a d’abord été élu premier vice-président responsable des services aux petites unités et de l’éducation. Ensuite, Sylvain a été élu pour représenter sa section locale au Conseil québécois des TCA, au Congrès statutaire des TCA et au Congrès de la FTQ.
 
De 1991 à 1998, Sylvain a été responsable au niveau régional de l’éducation à l’exécutif du Conseil régional de la FTQ pour la Haute-Yamaska, et il a été impliqué dans plusieurs dossiers politiques de la région aux niveaux provincial, fédéral et municipal.
 
De 1992 à 2005, Sylvain était animateur au Service de l’éducation des TCA-Québec. Pendant ses 13 ans d’implication, il a été coordonnateur de l’équipe des animateurs du programme des CEP ainsi que du programme familial d’éducation au Québec. Il a aussi œuvré à la mise à jour du contenu des cours et à la formation de nouveaux animateurs.
 
De 1994 à 1998, il a participé à plusieurs campagnes de recrutement partout au Québec en tant que recruteur communautaire du Service de recrutement.
 
En 1998, après deux mandats au Comité des résolutions, il a été élu vice-président au comité exécutif du Conseil québécois et a assumé la responsabilité du Comité syndicat et politique.
 
De 2000 à 2005, il a agi à titre de représentant des travailleuses et des travailleurs pour des cas de santé et sécurité au travail devant le conseil de révision des décisions administratives et de la Commission des lésions professionnelles.
 
De 2001 à 2005, il a été président du Conseil québécois et membre du Bureau exécutif national des TCA.
 
De 2005 à 2008, il a été représentant national au bureau de la ville de Québec, et depuis 2008 il est directeur régional au bureau de Montréal.
 
Sylvain Martin a été élu le 23 août 2012 directeur québécois des TCA au 1er Congrès statutaire et sur la négociation collective.
 
Sur la scène politique, il est membre du Parti québécois depuis 1991 et du Bloc québécois depuis 1994. Il a aussi participé à l’assemblée de fondation du SPQ Libre, une ligue souverainiste de gauche au sein du PQ.
 
Pendant toutes ses années de service, Sylvain a pris part à plusieurs conflits et manifestations, tant au nom du syndicat que sur le plan politique.


MARCEL RONDEAU, président du Conseil québécois des TCA



 Marcel Rondeau a débuté sa carrière dans le secteur des lignes aériennes en 1986, mais son implication syndicale débuta au moment où il s’est joint à Canadien international en 1988. Il fut de ceux qui ont participé à la campagne de fusion avec les TCA en 1990, pour créer alors la section locale 1990. À partir de ce moment, Marcel a occupé le poste de délégué syndical.

Son engouement pour faire respecter les droits des travailleurs et pour l’amélioration des conditions de travail s’est vraiment révélé suite à sa participation en juillet 1995 au programme d’éducation familial des TCA à Port Elgin. Ce  fût véritablement le point de départ d’une implication syndicale intense et entière qui l’anime toujours aujourd’hui.

À l’automne 1996, Marcel terminait avec succès le CEP de quatre semaines. À cette même époque, son implication et sa détermination furent reconnus par ses pairs qui l’élurent au poste de Vice-président régional de sa section locale.

Suite à la fusion des défuntes sections locales 2213 (Air Canada)  et 1990 (Canadien International) en 2002, Marcel a démontré ses qualités de rassembleur exceptionnel en réussissant à réunir les membres des deux sections locales tout récemment fusionnées non sans heurt, vers un but commun qui était de maintenir et d’améliorer les conditions de travail des membres. Ses mêmes qualités de rassembleur et de travailleur acharné furent reconnues dès lors, alors qu’il fut élu au poste de président du district 400 à l’automne 2002, fonction qu’il a occupée jusqu'à son élection en mai 2005 au poste de membre du comité de négociation de la région Est. Il occupe d’ailleurs toujours ce poste et représente plus de 1 200 membres à travers le Québec.

Marcel Rondeau est formateur pour les TCA depuis 1998. Il a donné entre autres, les formations de CEP de quatre semaines, le CEP communication, le Programme familial et bien d’autres.
 
Il a été élu comme délégué au Conseil québécois en avril 1997 et à l’automne de cette même année, il fut élu au Comité des résolutions du Conseil québécois. Depuis, il a obtenu des mandats au Bureau exécutif du Conseil québécois au poste de syndic, secrétaire trésorier et en novembre 2005, après trois mois au poste de président par intérim, il a été élu par acclamation au poste de président du Conseil québécois, poste qu’il a occupé jusqu'à sa nomination temporaire comme représentant national des TCA en février 2007.

De retour dans son milieu de travail à l’automne 2007, Marcel décida de briguer à nouveau le poste de président du Conseil québécois, où il fut réélu de façon convaincante le 25 novembre 2007.
 
Marcel considère que nous avons beaucoup à faire pour contrer les attaques du capitalisme sauvage ainsi que le transfert de nos emplois à l’étranger, qui afflige l’ensemble des travailleuses et des travailleurs mais plus particulièrement ceux de l’industrie manufacturière. Ceci devient un fléau pour l’ensemble de la société au Québec et ailleurs. Il est confiant que notre solidarité, notre engagement et la force de riposte qui caractérisent les membres des TCA nous permettront de contrer ceux-ci et d’améliorer nos conditions de travail et notre société.

Marcel Rondeau vit à Montréal avec sa conjointe Nancy et leurs deux enfants, Ève.et Laurent.


Cliquez sur les secteurs pour obtenir les
profils sectoriels de nos membres.

Youtube Fils RSS publications Twitter Facebook